TOUS PAIRES A LA BOUCHERIE


Salut les filles vous allez bien j'espère! Dans l'article de ce jour, il sera question d'un fait culturel mais aussi de société très important à mon avis. Il s'agit de femmes togolaises qui ont toujours été des battantes et de grandes entrepreneurs faisant de petits commerces pour pouvoir subvenir aux besoins de leurs familles. Dans cette ère où l'on parle de parité hommes-femmes, une découverte faite récemment m'a donné envie d’écrire un article pour valoriser ces femmes.

Pour info, Sokodé
 est une ville de la région centrale du Togo dont le relief est plutôt collineux, avec pour principales activités l'artisanat, le tissage, et près de 70% de sa population est de religion musulmane.
On a l'habitude, ici à Lomé (capitale du Togo), de trouver dans nos marchés et autres surfaces des hommes bouchers pour nous servir mais récemment j'ai fait un petit tour à Sokodé histoire de changer un peu d'air et en me promenant dans leur grand marché, je suis tombée sur des femmes qui plutôt que des hommes comme ici, découpaient à grands coups de hache des morceaux de viande pour les vendre. Eh oui! Dans cette ville la plupart des bouchers sont des femmes.
Je dois dire que j'ai été agréablement surprise de voir ces femmes à l'œuvre quoique peut être qu'à Lomé voire ailleurs elles soient déjà dans ce "monde de la viande", mais j'ai trouvé ça fascinant. J'ai donc appris que là-bas ce sont les hommes qui s'occupent de tuer les bêtes et le plus souvent ce sont les femmes qui se chargent de la vente dans les marchés. Je n'ai trouvé en majorité que des femmes en faisant le tour du rayon boucherie dans le grand marché de la ville et en voyant ça j'ai toute de suite eu l'idée de faire ce petit article avec photos à l'appui, histoire de montrer que les femmes togolaises s'intègrent bien dans tous les domaines possibles pour gagner leurs vies.
Voici les quelques photos assez moyennes que j'ai pu prendre, avec beaucoup de mal d'ailleurs (ça n'a vraiment pas été facile pour moi de prendre ces images), j'en suis désolée et merci d'avance de me pas m'en tenir rigueur.

Tout en espérant que cet article vous a apporté un plus sur notre culture et qu'il vous a inspiré, je vous dis à la prochaine pour un nouvel article!

Bisous bisous...





Related Articles

Enregistrer un commentaire